NGC 2525 en plein champ
NGC 2525 en plein champ

- (Ouvrir l'image dans un nouvel onglet pour l'afficher à taille réelle) optique : C11 Edge HD, réducteur de focale x0.72 Monture : Paramount ME Caméra : ATIK 4000 MM Logiciels : CCD AP, MaximDL, PixInsight Poses unitaires : 4 séries de de 10 poses de 50 sec en filtre LRGB fin avril 2018 Résolution : 0.78"

NGC 2525 et SN2018gv
NGC 2525 et SN2018gv

- Zoom dans l'image par crop de l'image native par PixInsight

1/1

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et les ouvrir dans un nouvel onglet

NGC 2525 - SN 2018gv

tests de matériel sur supernovas faibles

Constellation de la Poupe
1/1

Introduction

A l'époque où j'acquiers cette cible, j'en étais encore à essayer de tout prendre en main à la fois.... le télescope, les logiciels de remote, les logiciels de traitement d'image, etc. et je galérais pas mal. Je décidais en plus de commencer à utiliser Pixinsight, autrement plus riche et permissif qu'Astro Pixel Processor, sur les excellents conseils de Litobrit, un membre du forum d'Astrosurf.


Parallèlement à l'apprentissage de PixInsight, je devais aussi faire face à un sérieux problème de coma et de couleurs, un comble pour un tube "Edge"  et que je n'avais pas encore résolu à ce moment, suite à l'ajout d'un  réducteur de focale alors que mon focuser électrique était trop "long", ce qui faussait complètement mon backfocus. A cela s'ajoutait une série de nuits couvertes ou venteuses, et je n'avais donc que très peu de temps de ciel disponible pour effectuer les corrections nécessaires ; ça avait vraiment été un hiver de m... à Nerpio.


Quoiqu'il en soit, l'idée d'imager cette petite galaxie et sa supernova me fut donnée par Emmanuel Conseil ( @econseil) après discussion quant à la traque des supernovas.


Celle-ci avait déjà été découverte, et je n'avais donc qu'à me servir des données déjà disponibles pour tester le télescope. Ca c'est ressenti sur le plan "technique", puisqu'à la base il fallait juste acquérir 4 séries de 50 sec en filtres L R G B pour voir "ce que le tube avait dans le ventre" à ces temps de pose...

SN2018gv dans NGC 2525
SN2018gv dans NGC 2525

- (Ouvrir l'image dans un nouvel onglet pour l'afficher à taille réelle) A gauche, une image de la galaxie avant la supernova. A droite, l'image de la découverte de la supernova.

1/1

Description

NGC 2525 est une petite galaxie de magnitude 12 de la Constellation de la Poupe de type spirale barrée SBc D ~ (selon SImbad) découverte par Herschel le 23 février 1791 et mesurée à seulement 3.0' x 2.0' de dimensions apparentes.


Sa distance est sujette à discussion, puisque variant entre 51.3 et 72 millions d'années-lumière selon les méthodes de mesure. 


Plus intéressant ici, la supernova 2018gv (= Gaia18bat) de type Ia  découverte le 15 janvier 2018 par Koichi Itagaki, un astronome Japonais, et située à 50".4 à l'ouest et 39".0 au sud du centre de NGC 2525 (z=0.0053) (zhost=0.005274)

Courbe de luminosité de SN2018gv
Courbe de luminosité de SN2018gv
1/1

Un peu de science

Il y a très peu de choses à dire sur la galaxie hôte ou sur sa supernova ; sur les 87 études référencées sur Simbad (en décembre 2020) qui l'incluent, elle n'apparait en réalité que  dans les tables, aucune ne la mentionnant dans le titre ou dans l'abstract.

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et récupérer des informations complémentaires

Les images acquises ci-dessus sont extraites du projet Carnegie-Irvine Galaxy Survey (CGS), un programme de surveillance systématique du ciel qui obtient des images optiques et proche infrarouge de haute qualité de plusieurs centaines des galaxies les plus brillantes de l'hémisphère sud (à l'observatoire de Las Campanas) pour des recherches sur les propriétés structurales des galaxies.


L'échantillon du CGS est formellement défini par Lum ≤ 12,9 mag et δ> 0º. Il contient un échantillon représentatif et statistiquement complet de 605 galaxies de tous types morphologiques, comprenant 17% d'elliptiques, 18% de S0 et de S0/a, 64% de spirales et 1% de galaxie irrégulières. Environ 2/3 des galaxies à disque (types S0 et spirales) sont barrées selon les classifications du RC3. 


La plupart de ces galaxies sont proches (Dist médiane = 24,9 Mpc), lumineuses (Lum médiane = -20,2 mag) et angulairement grandes (D25 médian = 3,3 ′). 


Une liste détaillée des galaxies et de certaines de leurs propriétés de base est donnée ici : database.

Références :

Supernovae 2018gv in NGC 2525, Rochester Astronomy, site de référencement des supernovas.


NGC 2525 dans Simbad


NGC 2525 dans le CGS

Date  de création : 

Date  de modification :

22 06 2018

11 12 2020