LE site

Situé sur les hauts sommets de Nerpio dans la province d'Albacete (sud-est de l'Espagne), l'Astrocamp de Nerpio est entouré par les chaînes de montagnes de Grenade et de Murcie au sein du parc national de Cazorla, le plus grand d'Espagne et le deuxième plus grand d'Europe.

 

Nerpio est probablement le point le plus méridional d'Europe à pollution lumineuse minimale. Le site est une zone protégée à très haute valeur environnementale, sans pollution atmosphérique. Ses sommets, culminant jusqu'à deux mille mètres, représentent un endroit idéal pour installer un télescope.

EN chiffres

SQM (Sky Quality Meter) >= 21,5 (le maximum étant de 22 dans le monde).

Altitude : 1650 m. Vent laminaire, absence de turbulence.

Nerpio totalise entre 2300 et 2500 heures d'observation annuelle ces dernières années (mais 2018 a fait effondrer ces excellentes statistiques).

J'y ai fait mes premières armes avec un C11 Edge HD laborieusement équipé d'un réducteur de focale (très bien pour le visuel, mais une tannée si vous voulez l'équiper d'une caméra à cause du backfocus. Il faudra faire usiner une bague d'adaptation sur mesure) et d'une très sympathique ATIK 4000 MM dont j'adorais le format carré.

L'équipe

Par ordre alphabétique :

Fernando Ábalos, ingénieur en astronomie.

Samuel Dias Lopez, magicien informatique.

Ricardo García, expert en électronique et logiciels.

Camilo Maranchón, l'homme qui a sauvé mes nuits toutes les fois où il fallait faire une modification sur le backfocus infernal du C11 edge HD.

Antonio Rodríguez, businessman en projets technologiques.

Je dois beaucoup à toute cette équipe. Merci à eux :)

Nerpio.jpg

Jean-Brice Gayet

  • Noir Icône Instagram

©2020 par Ciel de nuit.