NGC 3675, nuits du 23 mars et du 1er avril 2019. Rowe, Nouveau Mexique Planewave CDK12.5. SBIG STF 8300 MM. Paramount ME II. Poses unitaires de 150s sans suivi : 45L 56R 50G 150s Poses unitaires de 300s sans suivi : 25B Suivi et acquisitions par TheSkyX uniquement. Traitement PixInsight exclusif. Pixel size ........ 5.40 µm Field of view ..... 20' 19.1" x 14' 6.0" Image center ...... RA: 11 26 08.411 Dec: +43 35 08.82 Image bounds: top-left ....... RA: 11 27 04.241 Dec: +43 42 16.81 top-right ...... RA: 11 25 11.832 Dec: +43 42 05.11 bottom-left .... RA: 11 27 04.773 Dec: +43 28 10.81 bottom-right ... RA: 11 25 12.803 Dec: +43 27 59.15

1/1

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et les ouvrir dans un nouvel onglet

NGC 3675

Classes de luminosité des spirales

 Ursa Major
1/1

Introduction

NGC 3675 est une galaxie spirale de type SAab C de magnitude 11.0 située dans la constellation de la Grande Ourse, à un peu moins de 40 millions d'années-lumière de la Terre (12.31 Mpc, vélocité de 770 km/s et z de 0.002568), ce qui, compte tenu de ses dimensions apparentes, signifie que NGC 3675 couvrirait environ 100 000 années-lumière. 


Elle a été découverte le 14 janvier 1788 par William Herschel.


Elle fait partie du Groupe de galaxies de la Grande Ourse (fort de 76 membres, dont les plus notables sont M106, M109 mais aussi NGC 3998, NGC 3990, NGC 3972, NGC 3913, NGC 3982, NGC 3756, NGC 3631, NGC 4142, NGC 4102, NGC 3917, NGC 4026, NGC 3953, NGC 3729, NGC 3718, NGC 3657, NGC 4220, NGC 4218, NGC 4085, NGC 4157, NGC 4100, NGC 4088, NGC 4111 etc), lui-même membre du super-amas de la Vierge.

1/1

Description

Il s’agit d’une galaxie de type (LINER). Pour rappel, l'acronyme LINER (Low-Ionization Nuclear Emission-line Region) qualifie un type de noyau galactique dont le spectre d'émission est caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés (tels qu'O, O+, N+ et S+) et des raies d'émission plus fines d'atomes fortement ionisés (tels qu'O2+, Ne2+ et He+). Par extension, on parle de galaxie LINER.


Ces galaxies sont très répandues, représentant environ le tiers des galaxies voisines de la Voie lactée — c'est-à-dire des galaxies situées dans un rayon de 20 à 40 Mpc (∼65,2 à 130 millions d'a.l.). Environ 75 % des galaxies LINER sont des galaxies elliptiques, des galaxies lenticulaires ou des galaxies de type S0/a-Sab (des galaxies spirales à gros bulbe et bras spiraux resserrés), tandis qu'elles sont très rares parmi les galaxies irrégulières proches.


Les galaxies LINER se trouvent également fréquemment parmi les galaxies lumineuses en infrarouge (LIRG, pour luminous infrared galaxy), un type de galaxies défini par leur luminosité infrarouge qui se forme fréquemment lorsque deux galaxies se rencontrent ; environ 25 % des LIRG ont des LINER.

Bandes de poussière
Bandes de poussière

Les deux bandes de poussière assez difficiles à visualiser (il vaut mieux avoir l'écran dans le noir pour les voir)

1/1

Un peu de science

Le noyau de NGC 3675 contient un trou noir supermassif d'une masse estimée entre 10 et presque 40 millions de masses solaires. 


Elle présente une barre forte visible en infrarouge uniquement. Son disque en spirale est de type Van den Bergh III, classification qui attribue à chaque galaxie spirale une classe de luminosité allant de I pour les plus brillantes à V pour les plus faibles . Puisque la luminosité totale correspond en gros à la masse totale des étoiles visibles, les galaxies spirales de classe de luminosité I sont aussi les plus massives et elles possèdent les bras spiraux les plus imposants. La classe de luminosité des galaxies est également bien corrélée avec la régularité de la structure en spirale, les galaxies les plus lumineuses, donc les plus massives, étant les plus ordonnées. Ceci est tout simplement expliqué par le modèle d'onde de densité de la formation des bras en spirales. Plus la galaxie est massive, plus les nuages de gaz se concentreront dans les régions de haute densité. Comme plus de gaz est disponible, plus de nouvelles étoiles bleues seront formées sur le site, ce qui rendra la structure en spirale mieux définie.

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et récupérer des informations complémentaires

Elle présente des zones de poussière plus visible à l’Est, avec deux structures en anneau, de diamètres de 1,62 et 2,42 minutes d'arc, comme le montre le traitement de l'image en noir et blanc ci-dessus. Les bras en spirale sont étroitement enroulés et forment un pseudo-anneau interne avant de continuer sur une révolution en dehors de l'anneau. Les bras extérieurs sont très inégaux et filamenteux.


Enfin, une supernova de magnitude 13 y a été observé en 1984 , SN 1984R.

Références :

Surface photometry and mass distributions in spiral galaxies - III. NGC 972, 3521, 3675, 4826, 5005 and 6503. C.P. BLACKMAN. Mon. Not. R. Astron. Soc., 188, 93-102 (1979)


Rotation properties of the infrared spiral galaxy NGC 3675. P. C. van der Kruit. Astrophysical Journal, Vol. 195, p. 611-615.

Date  de création : 

Date  de modification :

08 04 2019

15 04 2021