1/1

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et les ouvrir dans un nouvel onglet

NGC 48, NGC 49 et NGC 51, Champ complet

tube optique : C11 Edge HD

Train optique : Réducteur de focale x0.72

Caméra : ATIK 4000 MM

Monture : Paramount ME

Logiciels : CCD AP, Pixinsgiht, MaximDL


Expositions : LRGB, 10 - 10 - 10 - 10 poses unitaires de 150 secondes 

Résolution de 0.78"


Nuit du 13 juin 2018. Nerpio, Espagne.


NGC 48, NGC 49 et NGC 51

Trois pétouilles pour le prix d'une

Andromède par Hevelius
1/1

Introduction

Un champ de pétouilles sans particularité de la constellation d'Andromède acquis dans la nuit du 13 juin 2018, mais qui m'a permis d'enrichir ma collection de galaxies du catalogue NGC de trois cibles d'un coup.


Je reconnais que ce n'était peut-être pas la meilleure période pour les acquérir ....

1/1

Crop dans l'image

Description

NGC 48 (= PGC 929) est une galaxie spirale de magnitude 13,6 de type Sb D ~  (Simbad) découverte le 7 sept. 1885 par Lewis Swift. John Dreyer la décrit comme "extrêmement faible, assez grande, ronde, très difficile".

Le catalogue NED donne deux vitesses de récession pour NGC 48 (1775 et 5250 km/s), mais (selon Corwin) la valeur la plus basse est fondée sur une étude radio d'une résolution spatiale si médiocre que la première valeur n'a pas de sens, tandis que la valeur la plus élevée est fondée sur une observation visuelle avec un très bon rapport signal / bruit.


Ainsi, avec une vitesse de récession de 5250 km/s (et avec H0 = 70 km / sec / Mpc), NGC 48 serait située à environ 245 millions d'années-lumière de distance, en accord raisonnable avec des estimations de distance variant largement indépendamment du redshift de 85 à 200 millions d'années-lumière .


Étant donné que sa taille apparente est d'environ 1,3' x 0,65', la galaxie mesure 90 à 95 000 années-lumière de large.


NGC 49 (= PGC 952) est une galaxie lenticulaire de type S0: D ~  (Simbad) de magnitude 13,7 découverte le 7 septembre 1885 par Lewis Swift.


John Dreyer la décrit comme «extrêmement faible, petite, arrondi, 2ème de 3», les deux autres étant NGC 48 et 51.


En se fondant sur une vitesse de récession de 4775 km / sec (et avec une constante H0 à 70 km / sec / Mpc), NGC 49 serait située à environ 220 millions d'années-lumière. Avec une taille apparente d'environ 1,0' x 0,7', sa taille est estimée à environ 70 000 années-lumière.


NGC 51 (= PGC 974) est une une galaxie lenticulaire de magnitude 13,1 de type S0a: D ~  (Simbad)  découverte le 7 septembre 1885 par Lewis Swift , que John Dreyer décrit comme "assez faible, assez petite, ronde, plus brillante en son centre".


En se fondant sur une vitesse de récession de 5350 km/sec (et H0 = 70 km / sec / Mpc), NGC 51 est à environ 250 millions d'années-lumière. Avec un dimension apparente d'environ 2,35' x 1,4 ' en incluant ses extensions "déformées", elle est estimée à environ 170 000 années-lumière de diamètre.

1/1

NGC 48, NGC 49 et NGC 51 sur le Sky Atlas 2000.0 de Tirion, version papier 

Un peu de science

Pease les mentionne dans une étude sur une série de plaques photos prises entre 1917 et 1919, avec une légère correction de position (plaque n° 309, non reproduite dans son article). Il est intéressant qu'il appelle encore les galaxies des nébuleuses (Nebulae)

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et récupérer des informations complémentaires

"The positions given in the N.G.C. are not correct, those above being obtained from Barnard’s corrected values. The following is a description of the nebulae, measures being referred to the nucleus of N.G.C. 51."


Pease

Références :

Photographs of nebulae with the 60-inch reflector, 1917-1919. F. G. Pease. Astrophysical Journal, 51, 276-308 (1920)

Date  de création : 

Date  de modification :

22 06 2018

29 11 2020