1/1

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et les ouvrir dans un nouvel onglet

Nuits du 26 et du 29 avril 2020. Obstech, Chili

Planewave CDK 12'5. SBIG 8900 MM. Paramount II.


58 L9R 13G 9B soit 14H30 de L et 7H45 de couleur. 


Image Plate Solver script version 5.4.4

===============================================================================

Resolution ............... 0.439 arcsec/px

Rotation ................. -179.200 deg

Observation start time ... 2020-04-26 07:36:30 UTC

Observation end time ..... 2020-04-29 07:14:21 UTC

Focal distance ........... 2537.03 mm

Pixel size ............... 5.40 um

Field of view ............ 23' 42.9" x 17' 34.5"

Image center ............. RA: 14 58 23.277 Dec: -1 05 17.33

Image bounds:

top-left .............. RA: 14 57 35.352 Dec: -1 13 54.56

top-right ............. RA: 14 59 10.221 Dec: -1 14 14.52

bottom-left ........... RA: 14 57 36.338 Dec: -0 56 20.09

bottom-right .......... RA: 14 59 11.198 Dec: -0 56 40.05

NGC 5792

Une belle anonyme des catalogues

1/1

Introduction

Galaxie souvent mentionnée dans les études scientifiques récentes que l’on pourrait appeler « de catalogue », où d’innombrables objets sont analysés en mode semi-automatique, cette galaxie est une grande oubliée d’études scientifiques « dédiées » malgré sa grande taille.

1/1

Couleurs légèrement rééquilibrées

Description

Une très jolie galaxie, peu imagée, il s’agit d’une spirale barrée de type SAbc C de la Balance (Libra), avec une vélocité radiale de 1922.4 km/s et un z à 0.006433, soit une distance d’environ 83 millions d’années-lumière. 


Une étoile de magnitude 9.6 sur son bord Nord-Ouest a vite fait de saturer les acquisitions au traitement.

1/1

Le coeur de NGC 5792 vu par Hubble, traité par Judy Schmidt (USA)


Rouge : WFC3/IR F160W (50% opacity) Orange: WFC3/UVIS F814W Bleu : WFC3/UVIS F475W

Un peu de science

Galaxie souvent mentionnée dans les études scientifiques récentes que l’on pourrait appeler « de catalogue », où d’innombrables objets sont analysés en mode semi-automatique, cette galaxie est une grande oubliée d’études scientifiques « dédiées » malgré sa grande taille. Sa localisation dans le ciel austral y est probablement pour quelque chose, et lorsque l’on teste son référencement dans la littérature, bien que citée directement ou indirectement dans 152 publications seulement, seule une la fait apparaître dans l’un des trois critères « Titre, abstract, keyword » et il s’avère que c’est une erreur de typo, car l’étude concerne NGC 5972… 

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et récupérer des informations complémentaires

Bref, on ne la retrouve que dans ces études telles que Cosmicflows-3, superbe travail d’Hélène Courtois, dont vous pouvez lire la publi ci-dessous, ou surtout acheter le très bon bouquin de Mme Courtois,  « Voyage sur les flots de galaxies », qui fait vraiment rêver.

Références :

Référence, qui n’en est pas une :


Fading AGN Candidates: AGN Histories and Outflow Signatures. William C. Keel, Chris J. Lintott, W. Peter Maksym, Vardha N. Bennert, S. Drew Chojnowski, Alexei Moiseev, Aleksandrina Smirnova, Kevin Schawinski, Lia F. Sartori, C. Megan Urry, Anna P. William C. Keel, Chris J. Lintott, W. Peter Maksym, Vardha N. Bennert, S. Drew Chojnowski, Alexei Moiseev, Aleksandrina Smirnova, Kevin Schawinski, Lia F. Sartori, C. Megan Urry, Anna Pancoast, Mischa Schirmer, Bryan Scott, Charles Showley, and Kelsi Flatland. The Astrophysical Journal, 835:256 (19pp), 2017 February 1


Vraie référence :


Cosmicflows-3. Tully R.B., Courtois H.M. and Sorce J.G. The Astronomical Journal, 152:50 (21pp), 2016 August.

Date  de création : 

Date  de modification :

10 05 2020

30 04 2021