1/1

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et les ouvrir dans un nouvel onglet

28 avril 2018

C11 Edge HD, réducteur de focale Célestron x0.72, ATIK 4000 MM, Paramount ME Logiciels CCD AP, MaximDL et Pixinsight (toujours pas de Photoshoping)

20 poses unitaires de 90 secondes en filtre L, 9 R, 5 G et 10 B Résolution de 0.78"

NGC 6792

qui ouvre à la lecture d'une thèse

1/1

Introduction

Cette image date du 28 avril 2018. Je commençais enfin à obtenir des images correctes après des mois de réglages de la monture et du guidage rendus très difficiles par un hiver dont se souviennent certainement tous les astronomes amateurs européens. Ce fut horrible. Les rares nuits sans nuages avaient une turbulence dingue ou du vent empêchant toute suivi fin. Cette image est la seconde que j'ai obtenu après avoir installé le réducteur de focale sur le C11 Edge HD, qui introduisit de la coma dans le champs. J"étais encore à ce moment là sur des poses de 90 seconde seulement.

1/1

Crop dans l'image

Description

NGC 6792 (= PGC 63096) est une toute petite galaxie de 1,1 x 0,5´ découverte en 1886 by Gerhard Lohsequi et qui est très peu référencée dans les études. A première vue, elle le serait dans une étude d’un amas globulaire (avec Hubble) mais il s’agit d’une erreur de google entre un 5 et un 9, qui confond donc l’amas NGC 6752 avec notre galaxie. Elle fait pourtant partie de l’échantillon WHISP, ce qui a permis son inclusion dans une étude toute récente sur le taux d’accrétion de gaz résultant de fusions mineures de galaxies formant des étoiles situées dans l’Univers local (observations HI de 148 galaxies spirales proches) mais elle n’y apparaît toutefois que sous la forme d’une ligne dans une tableau.

1/1

Second crop, plus large

Un peu de science

De magnitude 12.5, elle est située dans la Lyre. Sa distance estimée est de 62.2 Mpc. « Petite » spirale de type SBb elle présente un taux de formation d’étoiles de 1.6 masses solaires par an.


John Dreyer la décrit comme "faible, étendue à 26°, s’éclaircissant graduellement vers la périphérie, avec étoile de magnitude 9,5 au sud-est". Sa vélocité radiale est mesurée à 4602 km/s.

Cliquer sur les images pour les afficher intégralement et récupérer des informations complémentaires

Je n’ai trouvé aucune photo de qualité de cette petite galaxie sur le net hormis celle faite avec SDSS / DSS. On remarquera en limite de champ une jolie petite PGC 63101 vue de face, très bleue.


Voilà, c'est donc court pour cette fois. Certes mais ceci étant, je ne peux que vous conseiller la lecture de la thèse de Benoit Epinat (2009) dont j'ai mis le lien ci-dessous. Elle est extrêmement didactique notamment sur le sujet de l'histoire observationnelle de la cinématique des galaxies et sur la spectrométrie avec interféromètre de Fabry-Perot.

Références :

Gas accretion from minor mergers in local spiral galaxies. E. M. Di Teodoro and F. Fraternali. Astronomy & Astrophysics manuscript. October 29, 2018


Thèse de E. M. Di Teodoro2005.


Thèse de Benoit Epinat. 2009.


Fausse référence : Deep advanced camera for surveys imaging in the globular cluster NGC 6397: the binary fraction. D. S. Davis, H. B. Richer, J. Anderson, J. Brewer, J. Hurley, J. S. Kalirai, R. M. Rich, and P. B. Stetson. The Astronomical Journal, 135:2155–2162, 2008 June

Date  de création : 

Date  de modification :

25 01 2019

07 05 2021