NGC 48

NGC 49

NGC 51

NGC 871

NGC 876

NGC 877 SN 2019rn

NGC 936

NGC 941

NGC 1068 aka M77

NGC 1291

NGC 1365

NGC 2099 aka M37

NGC 2303

NGC 2304

NGC 2344

NGC 2525 SN 2018gv 

NGC 2535 Arp 82

NGC 2536 Arp 82

NGC 2768

NGC 2903

NGC 2905

NGC 3034 aka M82

NGC 3079

NGC 3675

NGC 3109

NGC 3180

NGC 3181

NGC 3184

NGC 3198

NGC 3254 SN 2019np

NGC 3623 aka M65

NGC 3627 aka M66

NGC 3628

NGC 3900

NGC 3992 aka M109

NGC 4121 ATEL12319

NGC 4594 aka M104

NGC 4125

NGC 5024 aka M53

NGC 5169

NGC 5173

NGC 5194 aka M51

NGC 5195

NGC 5198

NGC 5229

NGC 5253

NGC 5523

NGC 5529

NGC 5792

NGC 6085

NGC 6086

NGC 6131 aka M29

NGC 6181

NGC 6207

NGC 6384

NGC 6503

NGC 6657

NGC 6702

NGC 6703

NGC 6745

NGC 6791

NGC 6792

NGC 6811

NGC 6921

NGC 6946

NGC 7502

NGC 7741

NGC 7814

Le New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars ou NGC (en français « le Nouveau catalogue général des nébuleuses et des amas d'étoiles ») est l'un des catalogues astronomiques les plus connus dans le domaine de l'astronomie amateur, avec le catalogue Messier.

Il contient 7 840 objets du ciel profond recensés par John Dreyer jusqu'en 1888, date de première parution du catalogue dans les Memoirs of the Royal Astronomical Society. Les galaxies y sont encore référencée comme des "nébuleuses" car on ne connaissait pas encore leur vraie nature à l'époque.

Ce catalogue est une révision et un élargissement du General Catalogue de John Herschel, paru en 1864, auquel il apporte de nombreuses améliorations. 

Dreyer a classé les objets du NGC en fonction de leur ascension droite, ce qui permet de déduire le meilleur moment de l'année pour les observer. La ligne d'origine des numéros NGC est la ligne d'ascension droite 0 heure (passant près de la frontière entre les constellations de Pégase et d'Andromède). Ainsi, l'objet NGC 1 se situe à une ascension droite de 0 h et les numéros des objets NGC vont dans l'ordre croissant vers les ascensions droites croissantes, c'est-à-dire vers l'est

 

Néanmoins, ce catalogue contenait encore de nombreux doublons et imprécisions et a donc été remplacé par le RNGC (Revised New General Catalogue), dressé par Sulentic et Tifft en 1973.

 

John Dreyer ayant poursuivi ses investigations après la publication du NGC, il présenta en 1895 et en 1908 un catalogue complémentaire de 5 386 objets, le catalogue IC (Index Catalogue I et II), qui porta le nombre d'objets répertoriés par Dreyer à plus de 13 000. 

 

Les objets des catalogues NGC et IC originaux ont finalement été partiellement corrigés en 1988 (soit exactement un siècle après le catalogue NGC original) par Roger Sinnott pour former le catalogue NGC 2000.0 qui est utilisé aujourd'hui.